Histoire des Sciences@UL

Veille documentaire en Histoire des Sciences et Techniques et Epistémologie

RSS Souscrire via RSS

0Commentaire

Galien : la médecine à l’époque hellénistique et romaine

Sujets: Nouveautés BU

 

Ce livre comporte treize chapitres d’histoire de la médecine hellénistique et romaine. Quatre d’entre eux étudient la survie d’Hippocrate et des médecins de l’Antiquité. Le dernier chapitre présente la vie et l’oeuvre de Corneille Broeckx, médecin-historien anversois qui fut l’ami, durant toute sa vie, de Charles Daremberg (1817-1872). Ce chapitre nous mène à la conclusion et il nous permet de constater que la différence paraît aussi grande entre C.
Broeckx (1807-1869) et L. Montagnier, le découvreur du virus du sida (HIV) qu’entre Hippocrate et Broeckx. Les deux premiers chapitres étudient deux médecins très importants de l’époque hellénistique : Hérophile (qui découvrit notamment les ovaires) et Érasistrate (qui mit en évidence le rôle exact des valvules cardiaques). Dans le monde romain, au Ier siècle de notre ère, vécut le plus grand des gynécologues de l’Antiquité : Soranos ; au siècle suivant, s’illustre le médecin-philosophe Galien, le plus prolixe des écrivains grecs.
Si l’on ne peut pas dire que des progrès ne furent pas réalisés depuis Hippocrate, il faut néanmoins reconnaître que le poids du Maître de Cos et de ses deux plus grands successeurs, Aristote et Galien, a été si énorme qu’il a constitué le principal obstacle épistémologique aux véritables progrès de la médecine pendant deux millénaires.

 

 

 

Galien : la médecine à l’époque hellénistique et romaine de Simon Byl. L’Harmattan, 2011

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Santé-Brabois – RDC, salle 3, WZ 51 BYL

Leave a Reply