Histoire des Sciences@UL

Veille documentaire en Histoire des Sciences et Techniques et Epistémologie

RSS Souscrire via RSS

0Commentaire

Evolution et rapport à l’histoire pharmaceutique de quelques matériels officinaux destinés à l’élaboration de formes galéniques de Laurence Sesmat

Sujets: Thèses/Mémoires

Pot de pharmacie couvert sur piédouche, faïence de Rouen de la fin du XVIIème siècle, décor grand feu bleu et chatiron noir, hauteur=66cm, Marseille, Musée de la faïence.

L’évolution des instruments de pharmacie galénique au cours des siècles est évidente : de la préparation « artisanale », pourrait-on dire, à l’élaboration industrielle contemporaine, nous pouvons constater que certains matériels ont traversé les siècles alors que d’autres ont complétement disparu. Pour chacun, nous observons que le souci d’hygiène, d’efficacité et de sécurité ont remplacé les méthodes empiriques et la recherche esthétique du passé. Ainsi ce travail nous a permis de rappeler l’histoire de la pharmacie depuis l’Antiquité, de redécouvrir tous ses symboles et ses croyances, si importants pour notre profession, qui inconsciemment influencent encore notre pratique actuelle. Nous nous sommes appliquée à étudier précisément les objets essentiels à la préparation des médicaments au fil des siècles : certains ont subsisté jusqu’à nos jours, tels la balance, le mortier et le pilon, nos emblèmes, alors que d’autres sont oubliés : ainsi la chevrette (pot de pharmacie prévu pour conserver et verser les liquides), le mâche-bouchon (permettant de ramollir les bouchons de liège afin de fermer hermétiquement les bouteilles de verre), le pilulier (pour l’élaboration de la forme pilule) et l’alambic (permettant la distillation de matières premières, et qui subsiste pour d’autres usages non pharmaceutiques). Nous avons ainsi voyagé dans le temps et les officines pour tenter de définir ce qu’est devenue et deviendra notre profession.

Evolution et rapport à l’histoire pharmaceutique de quelques matériels officinaux destinés à l’élaboration de formes galéniques de Laurence Sesmat. Thèse soutenue en 2014. Université de Lorraine (Accès réservé aux membres de l’Université de Lorraine jusqu’au 31-12-2015)

 

Comments are closed.