Histoire des Sciences@UL

Veille documentaire en Histoire des Sciences et Techniques et Epistémologie

RSS Souscrire via RSS

0Commentaire

Charles Bell, chirurgien à Waterloo de Martine Devillers-Argouarc’h

Sujets: Nouveautés BU

CHARLES BELL, CHIRURGIEN À WATERLOO

Dix jours à peine après la bataille de Waterloo, Charles Bell quitte l’Angleterre pour Bruxelles. Chirurgien, professeur d’anatomie doué pour le dessin, il est le premier à rejoindre un personnel médical dépassé par l’afflux des blessés, sans autre passeport que ses instruments de chirurgie. Charles Bell s’est distingué des autres chirurgiens britanniques par son choix de soigner les Français, dont les blessures étaient les plus graves puisqu’ils furent relevés les derniers sur le champ de bataille.
Il fut le seul Britannique à écrire sur Waterloo autre chose que des descriptions techniques d’ordre purement médical. S’il fut au début très intéressé par la nature des pathologies des blessés, il changea rapidement de disposition, oubliant son objectif premier pour simplement soulager des hommes atteints dans leur chair et dans leur âme. En dessinant non seulement leurs blessures mais aussi l’expression de leur visage, il chercha à les comprendre, en particulier leur affection pour l’empereur Napoléon Bonaparte, que les Anglais connaissaient si mal.
Dans ce récit entièrement inspiré de faits et personnages réels, Martine Devillers-Argouarc’h, tout en offrant une magnifique reconstitution de Bruxelles au lendemain de Waterloo, fait revivre un homme de science peu banal qui, d’abord mû par son ambition, a fini par n’écouter que son humanisme.

Charles Bell, chirurgien à Waterloo de  Martine Devillers-Argouarc’h. Michalon, 2015

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Santé-Brabois – RDC, salle 3 – WZ 100 DEV

Comments are closed.