Histoire des Sciences@UL

Veille documentaire en Histoire des Sciences et Techniques et Epistémologie

RSS Souscrire via RSS

Archives de la catégorie ‘Document audio/vidéo’

Les blessés psychiques de la Grande Guerre de L. Crocq

Sujets: Document audio/vidéo, Nouveautés BU

Au lendemain de l’armistice du 11 novembre 1918, toute la France honora ses morts et glorifia ses héros. Mais, si les blessés physiques furent reconnus, soignés et pensionnés, qu’en fut-il de ceux qui en avaient été « quittes pour la peur » ? Qu’en fut-il de ceux qui s’étaient trouvés ensevelis sous leur abri écrasé par les obus ennemis, qui avaient assisté horrifiés au spectacle de leurs camarades déchiquetés par les shrapnells, qui attendaient de monter à l’assaut alors que, derrière le parapet de la tranchée, ils voyaient ceux qui les devançaient s’écrouler un à un sous les tirs des mitrailleuses allemandes ?
De ceux-là, les blessures demeurèrent négligées, voire niées. Une fois la paix revenue, chacun s’en retourna à ses occupations et à ses plaisirs, infligeant à ces blessés invisibles ce deuxième trauma qu’est l’indifférence.
Ce livre leur rend justice et montre à travers la grande richesse des tableaux cliniques comment l’approche des psychiatres a évolué, faisant progressivement primer l’hypothèse du choc émotionnel sur celle de la commotion physique. Comment, peu à peu, s’est imposé le concept de « névrose traumatique de guerre » qui rendait compte de la durée des symptômes et ouvrait à des méthodes thérapeutiques plus humaines.

Sur le même sujet :

 

Les blessés psychiques de la Grande Guerre de Louis Crocq. O. Jacob, 2014.

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Santé-Brabois – RDC, salle 3 – WZ 64 CRO

Pasteur et Koch : un duel de géant dans le monde des microbes d’A. Perrot et M. Schwartz

Sujets: Document audio/vidéo, Nouveautés BU

Pasteur et Koch

Pour les Français, Louis Pasteur n’est pas seulement celui qui a inventé les vaccins, il est aussi le père de la microbiologie. S’ils connaissent le nom de Robert Koch, celui-ci n’évoque pour eux que le bacille de la tuberculose. À l’inverse, de l’autre côté du Rhin, on ne retient de Pasteur que la découverte du vaccin contre la rage, alors que Koch est un héros national, découvreur des bactéries causant les maladies infectieuses les plus meurtrières. Une rivalité féroce a opposé ces deux savants. Nourrie, du côté de Pasteur, par un nationalisme exacerbé résultant de la défaite française lors de la guerre de 1870, et, pour Koch, de sa difficulté à s’imposer face à un savant de vingt ans son aîné et bénéficiant d’un immense prestige international.
Mouvementée et violente, cette opposition, qui s’est étendue aux écoles qu’ils ont créées, n’a pour autant pas été stérile, bien au contraire. Elle a conduit les savants français et allemands à se surpasser, accomplissant des oeuvres d’une étonnante complémentarité. Grâce à eux, la plupart des maladies infectieuses qui décimaient jadis l’humanité ont été vaincues.

 

Pasteur et Koch : un duel de géants dans le monde des microbes par Annick Perrot et Maxime Schwartz. O. Jacob, 2014

 

 

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Santé-Brabois – RDC, salle 1 – WC 11 PER

WC 11 PER

Quand la Grande Guerre rend fou de J.Y Le Naour et G. Laville

Sujets: Document audio/vidéo

Quand la Grande Guerre rend fou

« Quand la Grande Guerre rend fou », documentaire réalisé par Jean-Yves Le Naour et Grégory Laville.

Durant la Première Guerre mondiale, nombreux sont les soldats qui ne se sont jamais remis du spectacle quotidien de l’horreur auquel ils ont assisté sur le front. C’est le cas notamment de Baptiste Deschamps qui, dès septembre 1914, s’est retrouvé prostré après un bombardement. Or, les médecins, réfractaires à la psychanalyse, importée d’outre-Rhin, se montrent impuissants face à ce type de souffrance. Promené d’hôpital en hôpital, Baptiste Deschamps se voit appliquer des méthodes douces, avant de subir la technique de Clovis Vincent, étoile montante de la neurologie française, qui consiste à infliger au patient des décharges d’électricité, pour que la douleur physique prenne le pas sur la souffrance psychique.

Elles étaient en guerre : 1914-1918

Sujets: Document audio/vidéo

elles-etaient-en-guerre-1914-1918

Dans le cadre du centenaire de la Première Guerre mondiale :  « Elles étaient en guerre (1914-1918) », documentaire réalisé par Fabien Béziat et Hugues Nancy.

Marie Curie, Edith Wharton, Mata Hari, Rosa Luxembourg… une dizaine de femmes d’exception nous propulsent au cœur de la Grande Guerre. A travers leur parcours croisés, c’est la voix de toutes les femmes plongée au cœur de l’Europe déchirée de 14-18 qui resurgit. Syndicalistes, espionnes, scientifiques ou institutrices,… c’est une armée de mères et d’épouses qui reprend en main le quotidien. Leur combat féministe et leur élan patriotique se sont perdus dans les oubliettes de l’histoire. Pour la première fois, en 90 minutes d’archives colorisées, ce film révèle le rôle décisif qu’elles ont joué hors des tranchées pendant ces quatre années de conflits meurtriers.

Une médecine de mort sous la direction de Lise Haddad et Jean-Marc Dreyfus

Sujets: Document audio/vidéo, Nouveautés BU

Une medecine de mort

 

« Plus jamais ça » ! Bannir les atrocités dont les médecins du IIIe Reich se rendirent coupables au nom de la recherche médicale : telle était l’ambition du code d’éthique de Nuremberg, première réglementation internationale en ce domaine, rédigé en 1947 pendant les procès des crimes médicaux perpétrés par les nazis. Pour la première fois, historiens, philosophes et médecins tentent ici d’analyser cette référence historique qui hante l’éthique contemporaine sans jamais avoir été pensée dans sa profondeur et dans sa logique.
Comment ces crimes ont-ils été possibles ? Comment s’inscrivaient-ils dans l’histoire de la science et de la pensée occidentales ? Comment les procès de 1947 ont-ils permis la poursuite de la recherche médicale en Allemagne de l’Ouest comme de l’Est ? Comment de terribles violations de ces nouvelles normes déontologiques ont-elles pu être perpétrées, bien après la guerre, par des médecins de différentes nationalités, et même par les Américains qui les avaient rédigées ? N’y a-t-il pas enfin, dans la recherche médicale elle-même, une contradiction avec l’intention thérapeutique ? Le code de Nuremberg a fait du « consentement éclairé » la clé de voûte de ses dispositions.
Mais que signifie vraiment ce terme ? A l’heure des débats sur la fin de vie et l’acharnement thérapeutique, ces questions sont plus que jamais d’actualité.
 

Une médecine de mort : du code de Nuremberg à l’éthique médicale contemporaine sous la direction de Lise Haddad et Jean-Marc Dreyfus. Vendémiaire, 2014.

 

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Santé-Brabois – RDC, salle 1 – W 50 HAD

@. Ampère et l’histoire de l’électricité

Sujets: Biographie, Document audio/vidéo, Sites web

 

Site web : Ampère et l'histoire de l'electricite

 

 Ampère et l’histoire de l’électricité est une plateforme web évolutive, s’adressant aux chercheurs, aux enseignants, aux étudiants, et au grand public curieux. La première partie du site est consacrée à André-Marie Ampère (1775-1836).  La deuxième partie du site élargit le propos à l’histoire de l’électricité et du magnétisme.

 

 

 A découvrir également : Maison d’Ampère, musée de l’électricité

 

Maison d'Ampère, musée de l'électricité

Ce site propose notamment toute une série de vidéo autour d’Ampère et de l’électricité.

Au coeur du vivant : 50 ans de l’Inserm de P. Griset et J. F. Picard

Sujets: Document audio/vidéo, Nouveautés BU

50 ans de l'Inserm de Pascal Griset

La santé et les sciences du vivant constituent des piliers majeurs de la recherche en France. Cette réussite s’explique en grande partie par la création, il y a 50 ans, d’un nouvel organisme de recherche, l’Inserm, afin de développer la recherche fondamentale et clinique pour répondre aux nouveaux défis des sciences médicales. Ce livre retrace les grandes étapes de la construction de cet institut atypique.
Confronté aux mutations profondes de la recherche médicale avec l’essor de la génétique, de la biologie moléculaire et du développement de technologies de recherche de pointe, l’Inserm a dû s’adapter et trouver sa place dans le système français de recherche et démontrer son excellence au niveau international. Son parcours nous permet aussi de mesurer l’ampleur de ces découvertes qui ont radicalement changé notre regard sur le vivant avec, comme fil rouge, les grandes avancées biomédicales depuis 50 ans en immunologie, neurosciences, cancérologie, épidémiologie, génétique…
Un voyage passionnant au coeur de la science à la découverte de la vie foisonnante de ces laboratoires où se dessine le portrait contemporain d’une recherche en prise avec les enjeux sanitaires et sociaux de son époque, et avec tous les questionnements qui en résultent.
 
Sur le même sujet :

 

Au coeur du vivant : 50 ans de l’Inserm de Pascal Griset et Jean François Picard. Le Cherche- midi, 2014.

 

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Santé-Brabois – RDC, salle 1 – W 20.5 GRI 

Histoire de la pensée médicale contemporaine par Bernardino Fantini, Louise Lambrichs

Sujets: Document audio/vidéo, Nouveautés BU

Cet ouvrage s’inscrit dans le fil du travail collectif entrepris en 1995, l’Histoire de la pensée médicale en Occident (trois volumes sous la direction de Mirko D Grmek, Seuil, 1995, 1997, 1999). Il rend compte du déploiement des recherches pluridisciplinaires et transdisciplinaires de la pensée médicale et aborde les discussions et controverses actuelles sur les politiques de santé. Du fait du développement des connaissances théoriques et des innovations techniques, la notion même de soin, sous ses aspects sociaux, économiques, mais aussi épistémiques, se trouve questionnée.
La pensée médicale ne saurait se limiter aux données biologiques, et ses composantes spécifiquement humaines et sociales sont explorées et interrogées ici dans une perspective historique qui tient compte des découvertes du dernier siècle.

 

Histoire de la pensée médicale contemporaine : évolutions, découvertes, controverses sous la direction de Bernardino Fantini et Louise L. Lambrichs. Seuil, 2014

 

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Santé-Brabois – RDC, salle 3 – WZ 40 HIS

 

La nouvelle médecine du cancer : histoire et espoir de Thomas Tursz

Sujets: Document audio/vidéo, Nouveautés BU

Où en est-on aujourd’hui dans la compréhension et le traitement du cancer ? Quels sont les grands espoirs thérapeutiques ? Comment cette discipline si particulière pourra-t-elle franchir de nouveaux pas en avant ? Le professeur Thomas Tursz est l’un des plus grands cancérologues français. Des années durant, il a dirigé le travail de l’Institut Gustave Roussy et s’est impliqué dans les travaux de recherche comme dans la conception et la mise en oeuvre des soins.
Dans ce livre, il raconte la saga de la cancérologie française, telle qu’il l’a vécue et dresse surtout un état des lieux sans concession des espoirs, des attentes et des voies d’avenir qui s’offrent aux malades. Les progrès accomplis dans la connaissance biologie et génétique très fine des tumeurs ont profondément changé les traitements : désormais, une nouvelle phase du combat contre le cancer s’ouvre, celle de la médecine personnalisée, adaptée à chaque cas et impliquant de nouveaux traitements.

Interview de l’auteur sur France info

 

 

La nouvelle médecine du cancer : histoire et espoir de Thomas Tursz. O. Jacob, 2013

 

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Santé-Brabois –2ème étage – QZ 266 TUR

 

Le savoir vagabond de Patrick Berche

Sujets: Document audio/vidéo, Nouveautés BU

 

Au début, l’enseignement de l’art de guérir s’est transmis par compagnonnage, sans livres, à la façon dont le centaure Chiron aurait éduqué le demi-dieu Asclépios, par «la parole, le couteau et les herbes». Les médecins grecs, les Asclépiades, formaient ainsi leurs élèves au chevet des patients. Au IVe siècle avant notre ère, Hippocrate de Cos débarrasse la médecine de ses oripeaux de religion et de magie, en postulant que les maladies ont des causes naturelles. C’est à cette époque que les premières écoles de médecine apparaissent sur le pourtour méditerranéen. Dès lors, le savoir médical va vagabonder selon les vicissitudes des temps. On le verra prospérer, puis s’éteindre dans de nombreux foyers de lumière, à Alexandrie, à Gundishapur, à Bagdad, au Caire, à Kairouan, à Cordoue…  En Occident, l’enseignement médical connaît un long sommeil dans le haut Moyen Âge, quand la médecine n’est plus exercée que par les moines bénédictins durant près de sept siècles. Renaissant en Occident à Salerne, le savoir médical connaît un renouveau lors de la création des universités, à partir du XIIIe siècle, à Bologne, Montpellier, Paris et Padoue. À la Renaissance, on remet en cause le savoir antique et une profonde révolution culturelle métamorphose la médecine …

 

 

 Le savoir vagabond : histoire de l’enseignement de la médecine de Patrick Berche. Docis, 2013

 

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Santé-Brabois – RDC, salle 3 – WZ 40 BER