Histoire des Sciences@UL

Veille documentaire en Histoire des Sciences et Techniques et Epistémologie

RSS Souscrire via RSS

Articles marqués ‘16ème siècle’

Histoire de la douleur de J. Moscoso

Sujets: Nouveautés BU

Javier Moscoso - Histoire de la douleur - XVIe-XXe siècle.

Des martyrs chrétiens à l’invention de l’anesthésie, de don Quichotte au masochisme, du théâtre de la cruauté à la chirurgie dentaire, des pénitences religieuses à la naissance d’une culture de la sensibilité, et de l’obstétrique à la prise en charge médicale de la douleur chronique, Javier Moscoso livre une étude magistrale consacrée aux transformations du rapport à la douleur en Occident. En s’appuyant sur de très nombreuses sources, philosophiques, médicales, littéraires, iconographiques ou personnelles, il reconstitue les formes à travers lesquelles cette expérience s’est articulée de la Renaissance à aujourd’hui.

Histoire de la douleur : XVIe – XXe siècle de  Javier Moscoso. Les prairies ordinaires, 2015

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Santé-Brabois – RDC, salle 3 – Wz 40 MOS

 

Au chevet de l’histoire : dictionnaire historique de la médecine d’H. Pigaillem

Sujets: Nouveautés BU

Henri Pigaillem - Au chevet de l'histoire.

Si la fistule du Roi Soleil (et le courage de Louis XIV lors de son opération) sont célèbres, sait-on que Jules César souffrit de violentes diarrhées le jour de son assassinat et Honoré de Balzac de troubles bipolaires chroniques ?
Que la première greffe de jambe fut pratiquée à partir d’un cadavre au IIIe siècle après J.-C. ou que le Jacuzzi est l’invention d’un ingénieur italien du même nom, conçue en 1948 pour soulager les rhumatismes de son fils ?

Au chevet de l’Histoire  d’Henri Pigaillem. Editions Télémaque, 2015

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Santé-Brabois – RDC, salle 3 – Wz 40 PIG

Hippocrate et les hippocratismes : médecine, religion, société : actes du XIVe Colloque International Hippocratique

Sujets: Nouveautés BU

Hippocrate et les hippocratismes

Ce très gros volume réunit 22 contributions présentées par les meilleurs spécialistes de la Collection hippocratique lors du XIVe colloque international hippocratique organisé à Paris, du 8 au 10 novembre 2012, par l’AIBL, le Labex RESMED, le CNRS (UMR 8167 « Orient et Méditerranée », laboratoire « Médecine grecque »), l’Université de Paris‐Sorbonne et la BIUSanté (Bibliothèque Interuniversitaire de Santé).
Un premier groupe d’études contribue à enrichir notre connaissance et notre appréciation des différentes oeuvres du Corpus, via l’effort de reconstitution du texte original ou l’analyse du vocabulaire, des thèmes et des thèses développés dans les traités hippocratiques, et notamment la question du rapport au divin ou l’éthique du médecin.
Un second ensemble de contributions conduit à analyser la relation de la médecine hippocratique à son contexte culturel aux Ve et IVe s. (médecine populaire, religion et philosophie) afin de déterminer à la fois les influences et les ruptures qui caractérisent la théorie et la pratique médicale hippocratiques, et, en particulier, le mode de rationalité nouveau qu’elles introduisent dans l’histoire de la pensée et de la science.
Enfin, des études portent sur la transmission, l’interprétation et la réception de l’hippocratisme dans la pensée médicale ultérieure (de Galien à Harvey), ainsi que dans les trois grandes religions monothéistes (juive, chrétienne, islamique). En adoptant ces différents angles d’approche, les intervenants du XIVe colloque hippocratique ont ainsi maintenu l’objectif initial d’une meilleure connaissance de l’hippocratisme du médecin de Cos tout en élargissant la recherche aux différents hippocratismes qui se sont succédé dans la tradition médicale et philologique.

 

Hippocrate et les hippocratismes : médecine, religion, société : actes du XIVe Colloque International Hippocratique édité par Jacques Jouanna et Michel Zink,… Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 2014

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Santé-Brabois – RDC, salle 3 – WZ 51 HIP

Vésale, médecin de Charles Quint de T. Appelboom, C. Baligant, H. Bruyère

Sujets: Nouveautés BU

Vésale, médecin de Charles Quint

 

André Vésale a connu la renommée en publiant des travaux d’anatomie sur un mode novateur, en fréquentant les pionniers de l’Art de guérir, mais aussi, ce que l’on sait moins, en pratiquant sur le terrain comme médecin et comme chirurgien de l’empereur et des grands de son époque. Il est certain qu’il est un des pères de l’anatomie moderne. Son œuvre majeure, De Humani Corporis Fabrica, illustre ses qualités d’anatomiste comme de clinicien. Il a utilisé dans sa pratique clinique son expertise du fonctionnement du corps humain acquise au travers de ses dissections, mais aussi les connaissances médicales transmises par les Arabes et les nouvelles plantes médicinales venues du Nouveau Monde. Prônant l’observation plutôt que l’argumentation enseignée et pratiquée par les médecins scolastiques des universités, il en est revenu à la notion que le progrès en médecine dépend de la rigueur des méthodes scientifiques et qu’en connaissant mieux la nature on peut la contrôler. Ce qui a fait de lui à son époque un grand pionnier du progrès de la pensée médicale. C’est pourquoi sa réputation s’est transmise au cours des siècles.

Vésale, médecin de Charles Quint de Thierry Appelboom, Coraline Baligant, Hélène Bruyère. Editions M.E.O, 2015

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Santé-Brabois – RDC, salle 3 – WZ 56 APP

L’ordre matériel du savoir de F. Waquet

Sujets: Nouveautés BU

L'ordre matériel du savoir

L’article, le graphique, la fiche, le poster, le cahier de laboratoire sont quelques-uns des nombreux outils du travail scientifique étudiésdans cet ouvrage qui offre une histoire matérielle de la culture savante entre le XVIe et le XXIe siècle. Il rend manifeste, de la médecine à l’archéologie, de la géographie à la chirurgie, ce que l’on ne voit pas ou plus dans les résultats : la masse imposante de l’outillage à disposition, sa grande diversité, son accroissement constant. S’y ajoutent les ressources des savants eux-mêmes, celles de leurs sens éduqués ou amplifiés par de multiples instruments. Les configurations fascinantes que ces outils et leur
emploi créent entre écrit, image, parole, regard et geste révèlent le caractère composite, multimédia et multisensoriel, de l’ordre raisonné du savoir.
Explorer la science dans sa matérialité éclaire d’un jour nouveau des pans entiers de l’histoire intellectuelle. Les outils de travail ne sont pas de simples à-côtés des idées. Ils participent étroitement à la connaissance, entre objectivité scientifique et éléments empruntés à l’expérience des sens. Un essai d’anthropologie des savoirs qui porte un regard original sur l’ordinaire de la science.

L’ordre matériel du savoir : comment les savants travaillent : XVIe-XXIe siècles de Françoise Waquet. CNRS éditions, 2015

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Santé-Brabois – RDC, salle 3 – WZ 40 WAQ

La toilette : naissance de l’intime

Sujets: Evènements/Manifestations

Toilette naissance de l'intime

C’est la première fois qu’un tel sujet, unique et incontournable, est présenté sous forme d’exposition. Dans ces œuvres qui reflètent des pratiques quotidiennes qu’on pourrait croire banales, le public découvrira des plaisirs et des surprises d’une profondeur peu attendue.
Des musées prestigieux et des collections internationales se sont associés avec enthousiasme à cette entreprise et ont consenti des prêts majeurs, parmi lesquels des suites de peintures qui n’avaient jamais été montrées depuis leur création. Une centaine de tableaux, des sculptures, des estampes, des photographies et des images animées (« chronophotographies ») permettent de proposer un parcours d’exception.
L’exposition s’ouvre sur un ensemble exceptionnel de gravures de Dürer, de Primatice, de peintures de l’Ecole de Fontainebleau, parmi lesquels un Clouet, l’exceptionnelle Femme à la puce de Georges de La Tour, un ensemble unique et étonnant de François Boucher, montrant l’invention de gestes et de lieux spécifiques de toilette dans l’Europe d’Ancien Régime.
Dans la deuxième partie de l’exposition, le visiteur découvrira qu’avec le xixe siècle s’affirme un renouvellement en profondeur des outils et des modes de la propreté. L’apparition du cabinet de toilette, celle d’un usage plus diversifié et abondant de l’eau inspirent à Manet, à Berthe Morisot, à Degas, à Toulouse Lautrec et encore à d’autres artistes, et non des moindres, des scènes inédites de femmes se débarbouillant dans un tub ou une cuve de fortune. Les
gestuelles sont bouleversées, l’espace est définitivement clos et livré à une totale intimité, une forme d’entretien entre soi et soi se lit dans ces œuvres, d’où se dégage une profonde impression d’intimité et de modernité.
La dernière partie de l’exposition livre au visiteur l’image à la fois familière et déconcertante de salles de bains modernes et « fonctionnelles » qui sont aussi, avec Pierre Bonnard, des espaces où il est permis, à l’écart du regard des autres et du bruit de la ville, de s’abandonner et de rêver.»

 

Exposition du 12 février au 5 juillet 2015 au Musée Marmottan Monet – 75016 Paris

 

 

Les écrits de la souffrance : la consultation médicale en France de J. Coste

Sujets: Nouveautés BU

Les écrits de la souffrance de J. Coste

 

Attestée dès l’Antiquité, la pratique de la consultation médicale écrite s’est développée en Italie à la fin du Moyen Âge, puis en France et dans la plupart des pays européens à l’époque moderne. Jusqu’au début du XIXe siècle, elle constitua même un acte médical courant, tarifé et associé à un genre littéraire codifié. Constituées de quelques pages rédigées par des médecins consultés à distance sur des cas particuliers de maladie ou à l’issue de rencontres avec les patients, comme nos actuelles ordonnances, elles reprenaient les informations pertinentes sur le patient et sa maladie, consignées dans le «mémoire» envoyé au médecin consulté ou collectées par celui-ci pendant la rencontre avec le patient ; elles présentaient ensuite une analyse de la maladie, la liste des remèdes à prendre et le régime de vie à suivre, ainsi que leurs adaptations en fonction de l’évolution prévisible de l’état de santé… Joël Coste propose ici une étude approfondie de plus de deux mille consultations écrites par des médecins français entre 1550 et 1825. Les différentes dimensions médicales, sociales, narratologiques et rhétoriques des consultations sont tour à tour considérées et illustrées par de nombreux textes, souvent d’une grande saveur. Cette étude renouvelle notre compréhension de la médecine pratique :  elle permet d’observer les médecins de l’époque moderne dans l’exercice de leur art, de les entendre raisonner, argumenter, prescrire mais aussi compatir ; d’accompagner les patients dans leurs souffrances et leurs entourages aux prises avec les réalités les plus tangibles de ces souffrances.

Les écrits de la souffrance : la consultation médicale en France : 1550-1825 par Joël Coste. Champ Vallon, 2014

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Santé-Brabois – RDC, salle 3 – WZ 56 COS

 

Journées d’étude : La Fabrique de Vésale. La mémoire d’un livre

Sujets: Conférences/Colloques

affiche-vesale

Dans le cadre des manifestations de commémoration de la naissance d’André Vésale (1514-1564), avec le soutien de l’Académie nationale de médecine et de la Société française d’histoire de la médecine, la Bibliothèque interuniversitaire de Santé et la Bibliothèque de l’Académie nationale de médecine organisent deux journées d’étude les vendredi 21 et samedi 22 novembre 2014 : La Fabrique de Vésale. La mémoire d’un livre.

 

Le traité De humani corporis fabrica publié par André Vésale à Bâle en 1543 chez Oporinus est considéré comme un des livres fondateurs de l’anatomie moderne qui, tant par le texte que par l’image, a marqué d’une empreinte durable notre mémoire. Ces journées d’étude ont pour but de confronter les recherches en cours sur la Fabrique, à la fois légataire et origine d’un savoir sur le corps, à commencer par l’instrument premier qui est le livre d’anatomie dans son aspect matériel. On pourra alors s’interroger sur la validité (ou non) d’une reconnaissance par les médecins ultérieurs d’un savoir spécifique, en examinant les copies, les corrections et les ajouts revendiqués comme tels au livre de Vésale, l’affranchissement de l’illustration par rapport au texte et son éventuelle utilisation à d’autres fins que l’anatomie.

 

 

Vésale : à la découverte du corps humain – Louvain

Sujets: Evènements/Manifestations

Exposition Vésale à la découverte du corps humain au M Museum de Louvain

L’exposition au  M museum de Louvain met en lumière diverses facettes inattendues de Vésale… Vous y apprenez tout ce qu’il faut savoir sur sa vie et son œuvre, sur son chef-d’œuvre, sa pensée humaniste et son influence sur ses contemporains. Découvrez comment la sculpture grecque influença Vésale, flânez entre des planches anatomiques détaillées et des statues de cire, et faites la connaissance du célèbre Homme de Verre. Laissez-vous étonner par les « morts-vivants » qui exposent sans vergogne ce qui se cache sous leur peau et retracez la portée des connaissances anatomiques dans l’art et la science. Même Rodin et Cézanne se laissèrent inspirer par les écorchés de Vésale. L’exposition propose une reconstitution grandeur nature d’un théâtre anatomique, l’espace qui accueillait les dissections. L’évolution de l’imagerie médicale au cours de ces 500 dernières années y est également évoquée. Vous y apprenez comment l’anatomie s’est affirmée en tant que discipline médicale et comment le corps humain a livré ses secrets au fil des siècles…

Du 02 octobre 2014 au 18 janvier 2015 – M museum de Louvain

Histoire de la psychiatrie en France

Sujets: Sites web

« Les buts du site : Constituer une base documentaire et d’informations, établir des contacts entre historiens chercheurs et amateurs. Susciter des recherches historiques. »

 

Le site de Michel Caire propose des informations et documents autour de l’histoire de la psychiatrie en France : asiles et hôpitaux psychiatriques, grands personnages, législation, vie asilaire, traitements …