Histoire des Sciences@UL

Veille documentaire en Histoire des Sciences et Techniques et Epistémologie

RSS Souscrire via RSS

Articles marqués ‘17ème siècle’

Histoire de la douleur de J. Moscoso

Sujets: Nouveautés BU

Javier Moscoso - Histoire de la douleur - XVIe-XXe siècle.

Des martyrs chrétiens à l’invention de l’anesthésie, de don Quichotte au masochisme, du théâtre de la cruauté à la chirurgie dentaire, des pénitences religieuses à la naissance d’une culture de la sensibilité, et de l’obstétrique à la prise en charge médicale de la douleur chronique, Javier Moscoso livre une étude magistrale consacrée aux transformations du rapport à la douleur en Occident. En s’appuyant sur de très nombreuses sources, philosophiques, médicales, littéraires, iconographiques ou personnelles, il reconstitue les formes à travers lesquelles cette expérience s’est articulée de la Renaissance à aujourd’hui.

Histoire de la douleur : XVIe – XXe siècle de  Javier Moscoso. Les prairies ordinaires, 2015

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Santé-Brabois – RDC, salle 3 – Wz 40 MOS

 

Hippocrate et les hippocratismes : médecine, religion, société : actes du XIVe Colloque International Hippocratique

Sujets: Nouveautés BU

Hippocrate et les hippocratismes

Ce très gros volume réunit 22 contributions présentées par les meilleurs spécialistes de la Collection hippocratique lors du XIVe colloque international hippocratique organisé à Paris, du 8 au 10 novembre 2012, par l’AIBL, le Labex RESMED, le CNRS (UMR 8167 « Orient et Méditerranée », laboratoire « Médecine grecque »), l’Université de Paris‐Sorbonne et la BIUSanté (Bibliothèque Interuniversitaire de Santé).
Un premier groupe d’études contribue à enrichir notre connaissance et notre appréciation des différentes oeuvres du Corpus, via l’effort de reconstitution du texte original ou l’analyse du vocabulaire, des thèmes et des thèses développés dans les traités hippocratiques, et notamment la question du rapport au divin ou l’éthique du médecin.
Un second ensemble de contributions conduit à analyser la relation de la médecine hippocratique à son contexte culturel aux Ve et IVe s. (médecine populaire, religion et philosophie) afin de déterminer à la fois les influences et les ruptures qui caractérisent la théorie et la pratique médicale hippocratiques, et, en particulier, le mode de rationalité nouveau qu’elles introduisent dans l’histoire de la pensée et de la science.
Enfin, des études portent sur la transmission, l’interprétation et la réception de l’hippocratisme dans la pensée médicale ultérieure (de Galien à Harvey), ainsi que dans les trois grandes religions monothéistes (juive, chrétienne, islamique). En adoptant ces différents angles d’approche, les intervenants du XIVe colloque hippocratique ont ainsi maintenu l’objectif initial d’une meilleure connaissance de l’hippocratisme du médecin de Cos tout en élargissant la recherche aux différents hippocratismes qui se sont succédé dans la tradition médicale et philologique.

 

Hippocrate et les hippocratismes : médecine, religion, société : actes du XIVe Colloque International Hippocratique édité par Jacques Jouanna et Michel Zink,… Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 2014

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Santé-Brabois – RDC, salle 3 – WZ 51 HIP

L’ordre matériel du savoir de F. Waquet

Sujets: Nouveautés BU

L'ordre matériel du savoir

L’article, le graphique, la fiche, le poster, le cahier de laboratoire sont quelques-uns des nombreux outils du travail scientifique étudiésdans cet ouvrage qui offre une histoire matérielle de la culture savante entre le XVIe et le XXIe siècle. Il rend manifeste, de la médecine à l’archéologie, de la géographie à la chirurgie, ce que l’on ne voit pas ou plus dans les résultats : la masse imposante de l’outillage à disposition, sa grande diversité, son accroissement constant. S’y ajoutent les ressources des savants eux-mêmes, celles de leurs sens éduqués ou amplifiés par de multiples instruments. Les configurations fascinantes que ces outils et leur
emploi créent entre écrit, image, parole, regard et geste révèlent le caractère composite, multimédia et multisensoriel, de l’ordre raisonné du savoir.
Explorer la science dans sa matérialité éclaire d’un jour nouveau des pans entiers de l’histoire intellectuelle. Les outils de travail ne sont pas de simples à-côtés des idées. Ils participent étroitement à la connaissance, entre objectivité scientifique et éléments empruntés à l’expérience des sens. Un essai d’anthropologie des savoirs qui porte un regard original sur l’ordinaire de la science.

L’ordre matériel du savoir : comment les savants travaillent : XVIe-XXIe siècles de Françoise Waquet. CNRS éditions, 2015

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Santé-Brabois – RDC, salle 3 – WZ 40 WAQ

La toilette : naissance de l’intime

Sujets: Evènements/Manifestations

Toilette naissance de l'intime

C’est la première fois qu’un tel sujet, unique et incontournable, est présenté sous forme d’exposition. Dans ces œuvres qui reflètent des pratiques quotidiennes qu’on pourrait croire banales, le public découvrira des plaisirs et des surprises d’une profondeur peu attendue.
Des musées prestigieux et des collections internationales se sont associés avec enthousiasme à cette entreprise et ont consenti des prêts majeurs, parmi lesquels des suites de peintures qui n’avaient jamais été montrées depuis leur création. Une centaine de tableaux, des sculptures, des estampes, des photographies et des images animées (« chronophotographies ») permettent de proposer un parcours d’exception.
L’exposition s’ouvre sur un ensemble exceptionnel de gravures de Dürer, de Primatice, de peintures de l’Ecole de Fontainebleau, parmi lesquels un Clouet, l’exceptionnelle Femme à la puce de Georges de La Tour, un ensemble unique et étonnant de François Boucher, montrant l’invention de gestes et de lieux spécifiques de toilette dans l’Europe d’Ancien Régime.
Dans la deuxième partie de l’exposition, le visiteur découvrira qu’avec le xixe siècle s’affirme un renouvellement en profondeur des outils et des modes de la propreté. L’apparition du cabinet de toilette, celle d’un usage plus diversifié et abondant de l’eau inspirent à Manet, à Berthe Morisot, à Degas, à Toulouse Lautrec et encore à d’autres artistes, et non des moindres, des scènes inédites de femmes se débarbouillant dans un tub ou une cuve de fortune. Les
gestuelles sont bouleversées, l’espace est définitivement clos et livré à une totale intimité, une forme d’entretien entre soi et soi se lit dans ces œuvres, d’où se dégage une profonde impression d’intimité et de modernité.
La dernière partie de l’exposition livre au visiteur l’image à la fois familière et déconcertante de salles de bains modernes et « fonctionnelles » qui sont aussi, avec Pierre Bonnard, des espaces où il est permis, à l’écart du regard des autres et du bruit de la ville, de s’abandonner et de rêver.»

 

Exposition du 12 février au 5 juillet 2015 au Musée Marmottan Monet – 75016 Paris

 

 

Les écrits de la souffrance : la consultation médicale en France de J. Coste

Sujets: Nouveautés BU

Les écrits de la souffrance de J. Coste

 

Attestée dès l’Antiquité, la pratique de la consultation médicale écrite s’est développée en Italie à la fin du Moyen Âge, puis en France et dans la plupart des pays européens à l’époque moderne. Jusqu’au début du XIXe siècle, elle constitua même un acte médical courant, tarifé et associé à un genre littéraire codifié. Constituées de quelques pages rédigées par des médecins consultés à distance sur des cas particuliers de maladie ou à l’issue de rencontres avec les patients, comme nos actuelles ordonnances, elles reprenaient les informations pertinentes sur le patient et sa maladie, consignées dans le «mémoire» envoyé au médecin consulté ou collectées par celui-ci pendant la rencontre avec le patient ; elles présentaient ensuite une analyse de la maladie, la liste des remèdes à prendre et le régime de vie à suivre, ainsi que leurs adaptations en fonction de l’évolution prévisible de l’état de santé… Joël Coste propose ici une étude approfondie de plus de deux mille consultations écrites par des médecins français entre 1550 et 1825. Les différentes dimensions médicales, sociales, narratologiques et rhétoriques des consultations sont tour à tour considérées et illustrées par de nombreux textes, souvent d’une grande saveur. Cette étude renouvelle notre compréhension de la médecine pratique :  elle permet d’observer les médecins de l’époque moderne dans l’exercice de leur art, de les entendre raisonner, argumenter, prescrire mais aussi compatir ; d’accompagner les patients dans leurs souffrances et leurs entourages aux prises avec les réalités les plus tangibles de ces souffrances.

Les écrits de la souffrance : la consultation médicale en France : 1550-1825 par Joël Coste. Champ Vallon, 2014

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Santé-Brabois – RDC, salle 3 – WZ 56 COS

 

Histoire de la psychiatrie en France

Sujets: Sites web

« Les buts du site : Constituer une base documentaire et d’informations, établir des contacts entre historiens chercheurs et amateurs. Susciter des recherches historiques. »

 

Le site de Michel Caire propose des informations et documents autour de l’histoire de la psychiatrie en France : asiles et hôpitaux psychiatriques, grands personnages, législation, vie asilaire, traitements …

Colloque : Conflits et progrès scientifiques et techniques en Lorraine à travers les siècles

Sujets: Conférences/Colloques

Conflits et progrès scientifiques et techniques en Lorraine à travers les siècles

Les interactions du triptyque Guerre, Science et Industrie sont ambivalentes. Les périodes d’activités militaires peuvent constituer des opportunités pour certains secteurs scientifiques et économiques qui bénéficient des moyens exceptionnels dégagés pour l’effort de guerre ; pour autant, ces périodes déstabilisent le fonctionnement normal de la société, entraînent des ruptures des circuits d’approvisionnement et de distribution économique, et freinent les échanges intellectuels.
Ce colloque ne prétend pas suffire à explorer la totalité d’un si vaste champ d’études, même en se limitant à des aspects liés directement ou indirectement à notre région. Les cinq sessions de ce colloque couvrent néanmoins un large spectre thématique en offrant des éclairages particuliers et quelques synthèses qui s’inscrivent dans la diachronie, de l’Antiquité à la Seconde Guerre Mondiale.

Programme complet et inscriptions

Vendredi 17 et samedi 18 octobre de 8h45 à 17h15 – Institut Régional d’Administration à Metz – Entrée gratuite, inscription obligatoire.

 

La querelle des barbiers, chirurgiens et médecins : XIIIe – XVIIIe de Marie Gatti

Sujets: Thèses/Mémoires

 

 

Théâtre anatomique de l'académie de chirurgie de Paris - 1694

Dans l’Europe du Moyen Âge, tout ce qui concerne l’exercice de la main sur le corps relève de la chirurgie. À cette époque, la plupart des médecins sont aussi des clercs, à qui l’Église va interdire en 1163 de verser le sang. La chirurgie va donc échoir aux barbiers qui vont pour certains s’élever en confrérie de chirurgiens: la Confrérie de Saint-Côme. D’autres vont garder le titre de barbiers, tout en tentant d’exercer des opérations chirurgicales toujours plus compliquées. Les siècles suivants vont se caractériser par des luttes de pouvoir entre la Faculté de médecine, au savoir théorique, et les chirurgiens, aux connaissances pratiques. Ils utiliseront chacun à leur tour les barbiers pour parvenir à leurs fins, alors que dans le même temps, une dernière catégorie de « soignants » exerce dans les campagnes, se nourrissant des superstitions populaires: les empiriques et charlatans. Ce travail traite de ces querelles et des statuts mis en place par les rois au fil des siècles afin de règlementer ces professions, permettant l’essor de la chirurgie au XVIIIe siècle, avant que la Révolution française ne remette à plat tous les acquis.

 

La querelle des barbiers, chirurgiens et médecins : XIIIe – XVIIIe de Marie Gatti.

Thèse soutenue en 2014, Université Lorraine  (Accès intranet uniquement). 

Birthing tales : récits d’accouchement

Sujets: Articles en ligne, Sites web

icon-womb1

 

Le site  Birthing tales présente les récits d’accouchement figurant dans les traités médicaux en langue française entre 1500 et 1630. Le projet initié par Valérie Worth-Stylianou a reçu le soutien de la Bristish Academy. Les textes sont en français avec leur traduction en anglais.

CHR Metz-Thionville sous la direction de Gérard Michaux

Sujets: Nouveautés BU

CHR Metz-Thionville sous la direction de Gerard Michaux

Au moment où se tournent plusieurs pages de l’histoire hospitalière régionale avec la fermeture des hôpitaux Notre-Dame de Bon-Secours et Sainte-Croix à Metz et Beauregard à Thionville, établissements au passé pluriséculaire, mais aussi à l’heure où les deux villes se dotent d’outils modernes et performants avec la construction des hôpitaux de Mercy et la rénovation de Bel-Air, il est apparu opportun de retracer l’histoire des composantes du centre hospitalier régional de Metz-Thionville, héritier d’une tradition hospitalière millénaire.
Des hospices médiévaux de Saint-Nicolas (Metz) et de Sainte-Elisabeth (Thionville) à l’hôpital ultramoderne de Mercy, les structures hospitalières publiques ont bien sûr évolué, mais un même esprit de solidarité et de dévouement a en permanence guidé les hospitaliers médiévaux et contemporains.
Le présent ouvrage se veut aussi travail d’actualité, en donnant la parole à une vingtaine d’acteurs de l’histoire contemporaine du CHR pris dans différentes catégories de personnels.

CHR Metz-Thionville : le centre hospitalier régional Metz-Thionville, héritier d’une tradition millénaire sous la direction de Gérard Michaux. Editions Serpenoise, 2013.

 

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Santé-Brabois – RDC, salle 3 – WX 11 CHR