Histoire des Sciences@UL

Veille documentaire en Histoire des Sciences et Techniques et Epistémologie

RSS Souscrire via RSS

Articles marqués ‘20ème siècle’

Moi, Alexandre John Emile Yersin de D. Bernard

Sujets: Biographie

Moi, Alexandre John Emile Yersin. Journal apocryphe

«Le 20 juin 1894, dans un modeste cabanon du jardin de l’hôpital de Hong Kong, Alexandre John Emile Yersin, 31 ans, se penche sur son microscope. Ce qu’il voit l’effraie : des milliers de petites taches. Elles grouillent. Pour la première fois, un homme observe le bacille de la peste, le plus grand tueur en série depuis l’aube des temps.» Médecin, bactériologiste, explorateur, ethnologue, Alexandre Yersin (1863, Aubonne, Suisse – 1943, Nha Trang, Vietnam) est une des personnalités les plus attachantes de la fin du XIXe siècle.
Né Suisse puis devenu Français, il passa la plus grande partie de sa vie en Indochine, où il fut directeur de l’Institut Pasteur de Saïgon. On lui doit notamment l’identification du bacille de la peste et la préparation du premier sérum qui sauvera la vie à des milliers d’êtres humains. Cet ouvrage est le journal d’une vie, un journal «apocryphe», écrit longtemps après la mort du grand homme, à partir des archives familiales et de la seule biographie réalisée en 1958 par le Docteur Noël Bernard qui lui avait succédé à la tête de l’Institut Pasteur de Saïgon.
Daniel Bernard, petit-fils de Noël, nous livre une reconstruction fidèle d’un monde colonial évanoui, de la vie scientifique à l’aube du XXe siècle, en s’approchant avec subtilité de l’homme Yersin, chercheur et humaniste, personnage complexe, fort et fragile à la fois.

 

 

Moi, Alexandre John Emile Yersin : journal apocryphe de Daniel Bernard. Ginkgo, 2015

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Santé-Brabois – RDC, salle 3 – WZ 100 BER

Bibliothèque Sciences et Techniques – 2e Étage, Histoire des Sciences : 509.2 YER

Les soeurs savantes de N. Henry

Sujets: Biographie

Les soeurs savantes

Sans sa soeur aînée Bronia, Marie Curie serait restée gouvernante d’enfants. Elle n’aurait jamais gagné Paris pour s’inscrire à la Sorbonne, ni épousé Pierre Curie, sans doute pas découvert la radioactivité et encore moins obtenu deux prix Nobel.
Sans Marie, Bronia Dluska ne serait pas devenue l’une des premières femmes médecins, elle n’aurait pas ouvert le meilleur sanatorium de Pologne ni dévoué autant d’énergie à ses engagements, côtoyant les esprits les plus brillants de son temps.
Entre la Pologne et Paris, de 1865 à 1939, les deux femmes ont tout partagé, ambitions professionnelles, douleurs de l’histoire, joies et drames privés. Toujours présentes l’une pour l’autre, leur relation hors du commun est une formidable leçon de vie. Travailleuses acharnées, Bronia et Marie étaient intimement convaincues que le progrès scientifique apporterait le bonheur à leurs semblables. Mais pour elles la famille passait avant tout.
C’est le portrait croisé de ces pionnières, aux destins indissociables, que raconte Natacha Henry pour la première fois.

Les sœurs savantes : Marie Curie et Bronia Dluska, deux destins qui ont fait l’Histoire par Natacha Henry. – Vuibert, 2015

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Sciences et Techniques – 2e Étage, Histoire des Sciences : 509.2 CUR

Eppur si muove : exposition au MUDAM – Luxembourg

Sujets: Evènements/Manifestations

Fruit d’une ambitieuse collaboration avec le Musée des arts et métiers, l’exposition Eppur si muove (« Et pourtant elle tourne ») s’intéresse aux nombreux liens qui existent entre le champ des arts visuels et celui des techniques, ainsi qu’à l’influence déterminante qu’exerce l’histoire des sciences et des techniques sur les artistes contemporains.

Investissant l’ensemble des espaces d’exposition du Mudam, elle réunit, sur le mode du dialogue, quelques soixante-dix pièces datant du XVIIIe siècle à nos jours issues des prestigieuses collections du musée parisien et plus de cent trente oeuvres d’artistes qui, à travers les notions qu’ils abordent, les expériences qu’ils proposent, mais aussi les modes de production et de collaboration auxquels ils recourent, se saisissent des questions qui animent les domaines de la technique et de la science depuis plusieurs siècles …

Exposition du 9 juillet 2015 au 17 janvier 2016 :

 

L’ordre matériel du savoir de F. Waquet

Sujets: Nouveautés BU

L'ordre matériel du savoir

L’article, le graphique, la fiche, le poster, le cahier de laboratoire sont quelques-uns des nombreux outils du travail scientifique étudiésdans cet ouvrage qui offre une histoire matérielle de la culture savante entre le XVIe et le XXIe siècle. Il rend manifeste, de la médecine à l’archéologie, de la géographie à la chirurgie, ce que l’on ne voit pas ou plus dans les résultats : la masse imposante de l’outillage à disposition, sa grande diversité, son accroissement constant. S’y ajoutent les ressources des savants eux-mêmes, celles de leurs sens éduqués ou amplifiés par de multiples instruments. Les configurations fascinantes que ces outils et leur
emploi créent entre écrit, image, parole, regard et geste révèlent le caractère composite, multimédia et multisensoriel, de l’ordre raisonné du savoir.
Explorer la science dans sa matérialité éclaire d’un jour nouveau des pans entiers de l’histoire intellectuelle. Les outils de travail ne sont pas de simples à-côtés des idées. Ils participent étroitement à la connaissance, entre objectivité scientifique et éléments empruntés à l’expérience des sens. Un essai d’anthropologie des savoirs qui porte un regard original sur l’ordinaire de la science.

L’ordre matériel du savoir : comment les savants travaillent : XVIe-XXIe siècles de Françoise Waquet. CNRS éditions, 2015

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Santé-Brabois – RDC, salle 3 – WZ 40 WAQ

Sept vies en une de Christian de Duve

Sujets: Nouveautés BU

Sept vies en une. Mémoires d'un prix Nobel

Christian de Duve, prix Nobel de médecine, retrace ici les grandes étapes d’une existence exceptionnelle, qui lui a permis d’assister en témoin privilégié aux progrès révolutionnaires de notre compréhension de la vie accomplis depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, d’en connaître les principaux protagonistes et même d’ajouter sa propre pierre à l’édifice.
À ces mémoires scientifiques s’ajoutent aussi des souvenirs personnels, des portraits, des anecdotes.
Le récit d’une vie hors du commun.

Christian de Duve (1917-2013) a reçu le prix Nobel de médecine en 1974. Il a été professeur à l’Université catholique de Louvain et à l’Université Rockefeller de New York. Il a notamment publié À l’écoute du vivant, Singularités, Génétique du péché originel, De Jésus à Jésus… en passant par Darwin et Sur la science et au-delà, qui ont tous été de grands succès.

Sept vies en une : mémoires d’un prix Nobel de Christian de Duve. O. Jacob, 2015

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Santé-Brabois – RDC, salle 3 – WZ 100 DED

Histoire, médecine et santé : santé mentale

Sujets: Nouveautés BU

http://framespa.univ-tlse2.fr/medias/photo/couvhms6_1424793101512-jpg

Le dossier thématique «Santé mentale» est une discussion sur les savoirs à l’oeuvre dans le champ de la santé mentale et les disciplines s’y rapportant. Son ambition est de discuter les liens et les frontières entre les théories et les pratiques dans un contexte où les définitions de ces termes font particulièrement question, aussi bien pour les acteurs de ce domaine que pour les historiens. Selon les contextes et les époques, les modèles théoriques auxquels se rattachent les pratiques thérapeutiques dans le champ de la santé mentale peuvent ou non se revendiquer d’une légitimité scientifique.
Par ailleurs, de nombreuses connaissances scientifiques n’ont pas été «traduites» en pratiques. A l’inverse, dans d’autres situations la clinique fournit les données qui seront «mises en théorie» par des praticiens. Ce dossier propose différentes études de cas centrées sur le XIXe et le XXe siècle, réalisées par de jeunes chercheurs et des spécialistes en histoire sociale et culturelle des sciences.
En plus du dossier thématique, ce numéro propose un article en varia de Nicolas Vidoni sur l’implication des services de police dans la préservation de la santé des Parisiens au XVIIIe siècle, ainsi que des recensions d’ouvrages.

Histoire, médecine et santé n°6 : santé mentale. Presses universitaires du Mirail,  2014

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Santé-Brabois – RDC, salle 2  – WM 100 SAN

Du neurone aux neurosciences cognitives par J. P. Ternaux et F. Clarac

Sujets: Nouveautés BU

Nées au XIXe siècle du désir de comprendre l’origine des maladies mentales, les neurosciences se développent en même temps que les innovations technologiques, les instruments de mesure et de visualisation. Une multitude de disciplines travaillent à la connaissance du fonctionnement cérébral par des approches aussi différentes que la recherche moléculaire, la génétique, l’exploration cognitive ou la clinique.
Cet ouvrage écrit par deux spécialistes incontestés du domaine de la biologie et de la physiologie a la particularité rare de conjuguer les acquis les plus récents avec le fil historique des recherches depuis le XIXe siècle. Il présente les enjeux actuels des recherches sur le cerveau (connaissances acquises et questionnements en suspens), enjeux considérables pour la société (santé, éducation, apprentissage, vieillissement,…).
Des exemples significatifs, des expériences clés et leurs résultats, accompagnés d’une documentation fournie et précise, montrent l’état des connaissances actuelles de ces recherches, tout en les évaluant et les situant dans un contexte plus large. Cet ouvrage s’adresse à la fois aux spécialistes de tous les secteurs des sciences cognitives, aux historiens des sciences, mais aussi à un très large public.
Sa problématique suscitera la curiosité du plus grand nombre par sa très grande actualité, et ses possibles retombées sociales et sociétales impliqués dans la locomotion. Il est membre de l’Academia Europa et de l’Académie de Marseille. Il poursuit aujourd’hui sa démarche de vulgarisateur comme auteur et conférencier et demeure actif dans la promotion des recherches en neurosciences.

Du neurone aux neurosciences cognitives de Jean-Pierre Ternaux et François Clarac. Ed. de la Maison des sciences de l’homme, 2015.

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Santé-Brabois – RDC, salle 2 – WL 100 TER

Une armée qui soigne : le service de santé des armées durant la Grande Guerre

Sujets: Evènements/Manifestations

une-armee-qui-soigne-affiche-de-l-exposition_article_demi_colonne

Après le désastre sanitaire des premières semaines de guerre, une direction générale du service de santé, aux larges attributions et  désormais confiée à un médecin, est créée. Cette nouvelle organisation permet au service de santé de s’adapter rapidement aux conditions du conflit : d’abord par une accélération de la relève des blessés et de leur évacuation puis par une réorganisation des hospitalisations. Parallèlement, on assiste à des avancées majeures dans différentes spécialités médicales et chirurgicales. Ce sont ces deux aspects que le musée du service de santé des armées, à travers près de 400 œuvres, objets, photographies et documents d’archives, présente dans l’exposition Une armée qui soigne.

Exposition du 1er octobre 2014 au 4 octobre 2015 – Musée du Service de Santé des Services des Armées – 75005 Paris

Le prix Nobel : une histoire explosive par Arnaud Fischer

Sujets: Conférences/Colloques

Affiche_et_resume_conference_Prix_Nobel_Toul_2015

Jeudi 7 mai à 18h00 – Salle Jean Pélerin, Médiathèque de Toul – (Entrée 2 euros)

Histoire des laboratoires Pierre Fabre d’Hervé Penan

Sujets: Nouveautés BU

Histoire des laboratoires P. Fabre de H. Penan

L’histoire des Laboratoires Pierre Fabre débute au sein d’une pharmacie de province dans laquelle on trouve, à bien y regarder, les principes qui présideront au devenir d’une entreprise pharmaceutique française indépendante. M. Pierre Fabre forme le projet de proposer des médicaments, des solutions de santé familiale et des produits dermocosmétiques issus du patrimoine végétal. Une activité de recherche s’engage, un outil de production prend forme, des réseaux de visiteurs médicaux se déploient ; débute ainsi, en toute rigueur, l’histoire des Laboratoires Pierre Fabre, une histoire de l’innovation, de la santé à la beauté.

Histoire des laboratoires Pierre Fabre : innover de la santé à la beauté d’Hervé Penan. Privat, 2014

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Santé-Lionnois – QV 711 PEN