Histoire des Sciences@UL

Veille documentaire en Histoire des Sciences et Techniques et Epistémologie

RSS Souscrire via RSS

Articles marqués ‘Physique’

Théorie quantique et philosophie transcendantale de Patricia Kauark-Leite

Sujets: Nouveautés BU

Se concentrant sur les différences entre la constitution de l’objectivité dans la mécanique classique et dans la mécanique quantique, cet ouvrage explore les interprétations transcendantales de la théorie quantique standard. Patricia Kauark-Leite y examine les changements épistémologiques apportés par la physique quantique pour vérifier si la philosophie transcendantale est toujours valide. Elle dresse un bilan des différentes approches transcendantales, montrant les modulations des principes a priori pour expliquer le problème de l’objectivation en mécanique quantique.
En conclusion, l’auteur défend et adopte une interprétation pragmatique transcendantale, dont la tâche principale est de donner une justification philosophique à la dimension nécessairement intersubjective de l’objectivité quantique.

 

Théorie quantique et philosophie transcendantale. Hermann, 2012

 

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Sciences et Techniques – 2eme étage – Histoire des Sciences 530.01 KAU

 

Une histoire de la lumière – La spectroscopie de Stéphane Le Gars

Sujets: Nouveautés BU

La spectroscopie est une technique d’analyse de la lumière : en décomposant celle-ci à l’aide d’un prisme ou d’un réseau, on en tire un grand nombre d’informations utiles dans quasiment tous les domaines scientifiques, de la physique à la chimie en passant par l’astronomie, les sciences naturelles ou l’industrie. Méthode transdisciplinaire de par son histoire et ses applications, la spectroscopie a été tour à tour outil d’analyse ou elle-même sujet d’études.
Elle est aujourd’hui enseignée dès le lycée (étude du prisme, spectres d’émission et d’absorption, application à l’astrophysique, diffraction, nature ondulatoire ou corpusculaire de la lumière, ouverture au monde quantique), puis approfondie dans l’enseignement supérieur. Il s’agit non seulement d’une histoire scientifique et technique, mais également culturelle, sociale et économique.

 

Une histoire de la lumière – La spectroscopie. Vuibert, ADAPT/SNES, 2012

 

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Sciences et Techniques – 2eme étage – Histoire des Sciences 535.8 LEG

Histoire de l’inertie : d’Aristote à Einstein de Robert Signore

Sujets: Nouveautés BU

La simplicité apparente de la loi d’inertie (Tout corps libre persévère dans son état de repos ou de mouvement rectiligne uniforme), pourrait laisser croire qu’on l’a toujours connue. C’est loin d’être le cas : ignorée jusqu’au XVIIe siècle, ce n’est qu’au XXe siècle que l’on comprit sa signification profonde. L’ouvrage retrace les moments forts de cette longue histoire à travers les contributions respectives de nombreux philosophes de la nature et de physiciens comme Aristote, Buridan, Kepler, Galilée, Descartes, Huygens, Newton, d’Alembert, Kant, Euler, Mach et enfin Einstein.
Pour le père de la relativité, « La loi d’inertie marque le premier progrès de la physique, on peut même dire son début réel. » L’ouvrage explique pourquoi et comment.

 

Histoire de l’inertie : d’Aristote à Einstein. Vuibert, 2012

 

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Sciences et Techniques – 2eme étage – Histoire des Sciences 531.1 SIG

Voltaire et Mme Du Châtelet à Cirey: une découverte exceptionnelle

Sujets: Evènements/Manifestations

En 2010, la redécouverte des archives d’Emilie du Châtelet au château de Cirey en Haute-Marne a été une nouvelle majeure car ces manuscrits étaient considérés comme perdus mais étaient détenus par les descendants indirects des du Châtelet depuis 1793, descendants qui les ont eux-mêmes retrouvées fortuitement.

Cet ensemble est formé de trois parties : d’abord des manuscrits scientifiques d’Émilie Du Châtelet et de Voltaire, dont la plupart concernent leurs travaux sur Newton et globalement leur vie commune au château de Cirey, des documents relatifs à la famille et aux biens d’Emilie et des différentes branches, et enfin d’une bibliothèque.

La partie scientifique des manuscrits sera vendue aux enchères à Paris le 29 octobre prochain chez Christie’s, ainsi qu’une petite partie de manuscrits familiaux. Vous pouvez consulter le texte provisoire du catalogue.

 

Plus d’information sur la page des archives de Cirey sur le site du fonds Voltaire.

L’appel à dons a été lancé par le Fonds de dotation Voltaire avec l’aval des Archives de France et de la Bibliothèque nationale de France.

Nikola Tesla, l’éclair du génie

Sujets: Biographie

L’histoire de la science n’a pas toujours rendu l’hommage qu’ils méritaient à ses acteurs principaux. Au contraire, elle a souvent fait la part belle à des imposteurs, des opportunistes dénués de scrupules ou à de véritables plagiaires.

Nikola Tesla a été l’un des plus grands inventeurs que le monde ait jamais connus. Nous lui devons l’énergie électrique – le courant alternatif en particulier – que nous utilisons tous les jours, mais aussi d’autres découvertes très nombreuses comme les ampoules fluorescentes (néon), la radio, la télévision, le radar, la turbine, les robots, les appareils électro-thérapeutiques, autant d’innovations qui ont trop souvent été attribuées aux stars des livres scolaires : Edison pour l’énergie électrique, Marconi pour la radio…

Ce livre souhaite tirer sa vie et ses inventions de ce type d’oubli rassurant afin de les restituer fidèlement aux faits, en rendant honneur à ses recherches, à son intelligence et à son originalité qui le conduisirent à rencontrer des obstacles en tout genre. Cet ouvrage est structuré en deux parties : la première se penche sur l’homme et ses travaux tandis que la seconde est plus strictement scientifique.

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque des Sciences et Techniques (UHP Nancy) secteur Histoire des Sciences

Jean-Baptiste Biot par Jean-Paul Poirier

Sujets: Biographie, Nouveautés BU

Jean-Baptiste Biot fut un de ces savants distingués qui illustrèrent la première moitié du XIXe siècle, et qui, malgré des contributions fort importantes, restent méconnus voire inconnus du grand public. Sorti de la première promotion de l’École polytechnique, il fut remarqué par Laplace et, en 1800, à l’âge de 26 ans, fut nommé professeur de physique mathématique au Collège de France. En 1803, il fut élu membre de la classe de l’Institut de France, puis en 1809, nommé professeur d’astronomie à la faculté des sciences. Il fut plus tard élu à l’Académie des inscriptions et belles lettres et, vers la fin de sa vie, à l’Académie française. On s’accorde généralement à penser que c’est à la suite de son rapport sur la chute de la météorite de L’Aigle, en 1803, que l’on accepta finalement que des pierres puissent tomber du ciel. En compagnie du jeune Arago, il prolongea la méridienne de France, mesurée par Delambre et Méchain, jusqu’aux îles Baléares et avant Fourier, il s’intéressa à la propagation de la chaleur dans les solides. Mais c’est surtout en optique que l’œuvre de Biot fut marquante. C’est lui qui montra que des liquides pouvaient dévier à droite ou à gauche le plan de polarisation de la lumière et qui établit les lois de Biot qui régissent la polarimétrie. Cette découverte est à la base de la saccharimétrie, et pava la voie aux travaux de Pasteur qu’il encouragea et protégea à ses débuts. Durant toutes ces années Biot se dévoua entièrement à la science et ne se préoccupa pas d’obtenir les honneurs des gouvernements successifs sous lesquels il vécut. Cette biographie vise à le montrer dans ses relations avec sa famille et ses amis, son attitude envers la politique et la religion, et surtout à mettre son œuvre scientifique et littéraire en lumière, corrigeant au passage certaines idées reçues.

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque des Sciences et Techniques (UHP Nancy) secteur Histoire des Sciences

Le fabuleux destin du pendule par Robert Signore

Sujets: Nouveautés BU

Il est difficile d’imaginer plus simple qu’un pendule. Et pourtant, en dépit de cette simplicité, le pendule a joué un grand rôle dans le développement de la science.

Au XVIIe siècle, c’est lui dont se sont servis Galilée pour confirmer la loi de la chute des corps ou bien Newton pour illustrer ses lois de la dynamique.

Le XIXe siècle l’a même vu entrer au Panthéon pour apporter la première preuve expérimentale de la rotation de la Terre sur elle-même… entre autres exploits à découvrir au fil des pages.

Voici donc l’histoire méconnue de ce modeste instrument qui joua un si grand rôle dans l’histoire des sciences. Quand vous l’aurez lue, vous regarderez autrement le balancier de vos horloges.

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque des Sciences et Techniques (UHP Nancy) secteur Histoire des Sciences

Marie Curie et ses filles

Sujets: Nouveautés BU


Marie Curie a reçu le prix Nobel de physique avec Pierre Curie, en 1903, et le prix Nobel de chimie, en 1911. Lors du décès accidentel de Pierre Curie en 1906, sa fille aînée, Irène, n’a que neuf ans et la cadette, Ève, deux ans. Les lettres échangées entre mère et filles rassemblées dans ce livre nous plongent dans leur intimité familiale et rapportent petits et grands événements de leur vie, jusqu’au décès de Marie Curie, en 1934. Elles témoignent des liens harmonieux qui ne cessèrent de se développer entre elles, au fil des ans. On découvre trois brillantes personnalités, liées par une affection intense et indéfectible.

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque des Sciences et Techniques (Université Henri Poincaré de Nancy) secteurs Histoire des Sciences

L’infini à penser, à observer

Sujets: Document audio/vidéo, Nouveautés BU

Ces 2 livres font l’objet d’une présentation dans UniversciencesTV : Livres à la une 3.

Discours sur l’origine de l’univers par Etienne Klein

Sujets: Document audio/vidéo, Nouveautés BU

D´où vient l’univers ? Et d’où vient qu’il y a un univers ? Irrépressiblement, ces questions se posent à nous. Et dès qu’un discours prétend nous éclairer, nous tendons l´oreille, avides d´entendre l´écho du tout premier signal : les accélérateurs de particules vont bientôt nous révéler l´origine de l´univers en produisant des « big bang sous terre » ; les données recueillies par le satellite Planck nous dévoiler le « visage de Dieu » ; certains disent même qu’en vertu de la loi de la gravitation l´univers a pu se créer de lui-même, à partir de rien… Le grand dévoilement ne serait donc devenu qu’une affaire d´ultimes petits pas ? Rien n´est moins sûr… Car de quoi parle la physique quand elle parle d’« origine » ? Qu’est-ce que les théories actuelles sont réellement en mesure de nous révéler ? À bien les examiner, les perspectives que nous offre la cosmologie contemporaine sont plus vertigineuses encore que tout ce que nous avons imaginé : l’univers a-t-il jamais commencé ?

En podcast, la présentation par Étienne Klein de son livre au Palais de la Découverte.
Et, les émissions données sur France Culture quant à ces discours sur l’origine.

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque des Sciences et Techniques (Université Henri Poincaré, Nancy) cote 523.1 KLE